Dr Vincent Hunsinger - 7 rue Bayard Paris 8e

Horaires d’ouverture : Lundi au samedi - 9h à 19h
  Telephone : 0142251631

Une augmentation mammaire augmente-t-elle le risque de cancer du sein ?

prothese mammaire implant mammaire augmentation mammaire chirurgie seins

Si vous envisagez une augmentation mammaire, ou si vous avez eu recours à cette chirurgie, il est très probable que vous ayez déjà lu un certain nombre de choses sur le sujet et que vous craignez une prétendue connexion entre les implants mammaires et le cancer. Focus.

Existe-t-il un lien entre augmentation mammaire et cancer du sein ?

Toutes les études récentes démontrent que les prothèses mammaires n’augmentent pas le risque de cancer du sein lié à la glande mammaire (celui qui est le plus fréquent et pour lequel un dépistage systématique par mammographie est recommandé).

En revanche, il existerait une connexion possible entre le lymphome anaplasique à grande cellule (LAGC), un lymphome plutôt rare, et les implants mammaires. En effet, en 2011, la FDA, l’agence américaine chargée d’autoriser la commercialisation de médicaments aux Etats-Unis et donc des prothèses mammaires, a mené une vaste étude et a identifié environ 60 cas parmi 5 à 10 millions de patientes ayant reçu des implants mammaires entre 1998 et 2009 dans le monde. En 2016, le nombre de cas était estimé entre 100 à 250 cas dans le monde entier.

Une étude plus récente australienne fait état d’un risque plus important pour les prothèses qui contiennent une macro texturation ; c’est à dire une enveloppe plus irritante.

Toutefois, la FDA considère les implants mammaires comme sûrs mais avec des risques. En France, les prothèses mammaires (silicone et solution saline) qui sont utilisées pour les augmentations mammaires sont soumises à des contrôles réguliers et rigoureux effectués par l’ANSM, l’équivalent national de la FDA américaine, afin de minimiser toute possibilité de danger.

Des études sérieuses sur les prothèses mammaires qui ne révèlent aucun lien

S’il peut être réconfortant de savoir que l’ANSM étudie et évalue soigneusement les implants mammaires avant d’arriver dans les cliniques, l’examen de la littérature médicale internationale ne révèle aucun lien avec le cancer du sein.

Par exemple, une étude de 2007 publiée dans la grande revue américaine Plastic and Reconstructive Surgery, a analysé les effets des implants en silicone sur le cancer sur d’autres sites du corps, à l’exception de la poitrine, et a confirmé qu’il n’y avait pas de corrélation entre les implants mammaires et les tumeurs malignes causées par des corps étrangers dans certaines parties du corps.

Une autre étude, également publiée dans la même revue, conclut que les femmes ayant des implants mammaires ne présentent aucun risque supplémentaire de cancer du sein ou d’autres formes de cancers, qu’elles ne sont pas davantage susceptibles d’être diagnostiquées avec des tumeurs malignes à un stade avancé, ni plus enclines à vivre une récurrence du cancer du sein.

Et si les implants mammaires diminuaient le risque de cancer du sein ?

Certains pourraient trouver cette idée étrange, saugrenue et tout-à- fait irréaliste. Pourtant, une étude suédoise de 1998, avec un suivi en 2006, a observé une diminution de la probabilité de cancer du sein.

Selon les chercheurs, la silicone pourrait en effet avoir des propriétés anti cancérogènes, car certaines études sur la silicone ont révélé qu’elle retardait la croissance des cellules tumorales du sein en laboratoire. D’autres études ont montré que les femmes qui ont des implants mammaires ont tendance à avoir des enfants à un âge plus jeune, un facteur de protection contre le cancer de sein. Une autre explication possible pourrait être que les femmes qui souhaitent une augmentation mammaire sont susceptibles d’avoir des seins plus petits et moins de tissu glandulaire, ce qui a également été relié à des taux inférieurs de cancer du sein.

Choisir le bon chirurgien pour son augmentation mammaire

Il ne fait donc aucun doute que les implants mammaires sont soigneusement évalués avant leur mise en circulation et sont toujours considérés comme sûrs par la communauté médicale. Quoi qu’il en soit, si vous envisagez une augmentation mammaire, parlez-en avec un chirurgien plasticien diplômé et qualifié afin qu’il vous explique les avantages et les inconvénients de la procédure dans votre cas. N’hésitez surtout pas à prendre l’avis de plusieurs professionnels.