Dr Vincent Hunsinger - 7 rue Bayard Paris 8e

Horaires d’ouverture : Lundi au samedi - 9h à 19h
  Telephone : 0142251631

La demande pour la chirurgie esthétique ne cesse de croître dans le monde

Le 27 juin dernier, l’ISAPS a communiqué les résultats de son enquête annuelle sur les procédures de chirurgie esthétique qui eurent lieu en 2016. Les chiffres montrent une augmentation globale de 9% de l’ensemble des procédures cosmétiques chirurgicales et non-chirurgicales.

Le top 5 des pays pour la demande en chirurgie esthétique

  1. États-Unis : 4 217 862 procédures (17,9% des procédures de chirurgie esthétique dans le monde)
  2. Brésil : 2 524 115 procédures (10,7%)
  3. Japon : 1 137 976 procédures (4,8%)
  4. Italie : 957 814 procédures (4,1%)
  5. Mexique : 923 243 procédures (3,9%)

Ces 5 pays totalisent ensemble plus de 40% de toutes les procédures de chirurgie esthétique dans le monde. La France, quant à elle, arrive à la 10ème place avec 517,731 procédures (2,2% du total).

Les procédures esthétiques à la croissance la plus rapide

En 2016, la labiaplastie (réduction des petites lèvres ou nymphoplastie) a connu une très forte augmentation du nombre de procédures (+45%) par rapport à 2015, suivie du body lift inférieur ou lifting des fesses et des hanches (+29%), du lifting mammaire et de l’augmentation mammaire avec lipofilling (+22% chacune), et enfin du lifting des fesses ou Brazilian Butt Lift (+20%).

Les procédures de chirurgie esthétiques les plus populaires

L’augmentation mammaire continue d’être la procédure cométique la plus populaire au monde, représentant 15,8% de toutes les interventions chirurgicales, suivie par la liposuccion (14%), la blépharoplastie ou chirurgie des paupières tombantes (12,9%), la rhinoplastie ou chirurgie esthétique du nez (7,6%)  et par l’abdominoplastie (7,4%).

La procédure de chirurgie esthétique la moins populaire en 2016 était l’agrandissement du pénis, qui a également connu la plus grande diminution du nombre de procédures (-28%).

Les procédures non chirurgicales plus populaires continuent d’être les injections avec la toxine botulique ou botox en tête avec 4 627 752 procédures, soit une augmentation de 7% par rapport à 2015.

La différence entre les sexes

Les femmes continuent de stimuler la demande en procédures esthétiques (86,2%) avec 20 362 655 procédures dans le monde. Les 5 interventions les plus plébiscitées par les femmes sont l’augmentation mammaire avec prothèses, la liposuccion, la blépharoplastie, l’abdominoplastie et le lifting mammaire.

En 2016, les hommes représentaient 13,8% des patients en chirurgie esthétique avec 3 264 254 procédures pratiquées dans le monde. Leur Top 5 des interventions : la blépharoplastie, la gynécomastie, la rhinoplastie, la liposuccion et la transplantation capillaire.

« Ces résultats confirment que la plupart des chirurgiens plastiques qualifiés savaient que la demande de procédures esthétiques était plus forte que jamais. Au niveau mondial, on constate un nombre record de patients qui cherchent à prendre avantage des dernières innovations en chirurgie esthétique pour se ressourcer et se sentir mieux », commente le Dr. Renato Saltz, président de l’ISAPS.

Méthodologie de l’étude

Les données des procédures esthétiques chirurgicales et non chirurgicales réalisées en 2016 ont été recueillies à l’aide d’un questionnaire envoyé à près de 35 000 chirurgiens plasticiens issus de la base de données de l’ISAPS. L’ISAPS est la seule organisation qui recueille ce type de données cosmétiques chaque année à l’échelle internationale.

L’ISAPS (Société Internationale de Chirurgie Plastique et Esthétique) est considérée comme la principale autorité mondiale en matière de cosmétique et de chirurgie esthétique. L’organisation compte plus de 3 200 membres dans 104 pays. Grâce à ses exigences rigoureuses en matière d’adhésion, les chirurgiens plasticiens de l’ISAPS sont considérés comme parmi les plus qualifiés dans leur pays. Le Dr. Vincent Hunsinger est membre de l’ISAPS.