Dr Vincent Hunsinger - 7 rue Bayard Paris 8e

Horaires d’ouverture : Lundi au samedi - 9h à 19h
  Telephone : 0142251631

Le nouveau visage de la chirurgie esthétique masculine

liposuccion chez l'homme poignées d'amour pectoraux paris liposculpture silhouette esthétique masculin

En 2016, les hommes représentaient près de 14% des patients en chirurgie esthétique dans le monde. Bien que qu’ils ne soient qu’une minorité, leur nombre ne cesse de croître. L’esthétique « hyper-masculine » à la barbe bien fournie autrefois populaire est tombée en désuétude, remplacée par l’adonis plus élégant et sculpté qui accueille les couvertures des magazines de mode masculins.

La chirurgie esthétique et plastique masculine

Les procédures, les techniques et les principes de la chirurgie esthétique sont entièrement axés sur l’amélioration de la l’apparence : l’amélioration de l’attrait esthétique, la symétrie et la proportion sont les objectifs visés.

La chirurgie plastique, en revanche, vise à corriger les zones dysfonctionnelles du corps et possède une nature plus reconstructive. Chez les hommes, les procédures  vont de la septoplastie, une procédure pour corriger la déviation de la cloison nasale, aux procédures pour remettre en tension la peau à la suite d’une chirurgie bariatrique (20% des interventions de chirurgie plastique masculine pour les 6 premiers mois de l’année 2017), en passant par beaucoup d’autres comme l’allongement des jambes.

Les hommes de tous âges s’occupent plus que jamais de leur apparence physique

Malgré l’essor de la chirurgie esthétique et plastique masculine au cours de la dernière décennie, les hommes en 2014 ont largement évité les améliorations cosmétiques, éventuellement influencés par la préférence pour un look plus sportif, avec une baisse du nombre de procédure de 15% dans l’ensemble. Les corrections du nez, qui étaient auparavant les procédures les plus populaires, ont chuté de près de 30%, et toutes les procédures masculines ont en fait diminué.

Mais le rythme a de nouveau repris, avec une augmentation épique de 20% de la liposuccion masculine et un bond de 13% de la gynécomastie en une seule année. En 2016, les hommes ont recouru à davantage de traitements faciaux, les liftings du visage et du cou ainsi que la rhinoplastie grimpant à 14%, et les élévations des sourcils augmentant de 15,5%.

Chez les seniors, les rapports montrent que la blépharoplastie (chirurgie des paupières) est la procédure la plus courante, mais également la suppression du double menton, 2 procédures visant à rendre « plus jeune ».