Dr Vincent Hunsinger - 7 rue Bayard Paris 8e

Horaires d’ouverture : Lundi au samedi - 9h à 19h
  Telephone : 0142251631

Rupture d’implant mammaire : causes et conséquences

Une rupture d’implant mammaire est une complication possible à l’augmentation de la poitrine à l’aide de prothèses, qu’elles soient remplies d’une solution saline ou de gel de silicone. Le Dr. Hunsinger vous éclaire sur ce type de complication.

Les causes d’une rupture d’implant mammaire

Une rupture d’implant mammaire peut être intra- ou extra-capsulaire. Après l’implantation de la prothèse, une capsule fibreuse se forme autour de l’enveloppe de celle-ci. Une rupture intra-capsulaire se produit lorsque l’enveloppe de l’implant se rompt, mais que la capsule fibreuse formée dans la poitrine reste intacte. Une rupture extra-capsulaire peut conduire à un changement dans le contour de l’implant.

Une rupture d’implant mammaire peut être la conséquence :

  • d’une contracture capsulaire (durcissement du sein autour de l’implant)
  • d’une compression au cours d’une mammographie
  • de dommages causés par des instruments chirurgicaux
  • de dommages durant des procédures au sein (biopsies, drainage de fluide…)
  • du vieillissement normal de l’implant
  • d’un remplissage excessif ou d’un sous-remplissage des implants avec solution saline
  • de contraintes physiques fortes, comme un traumatisme ou une pression physique intense
  • d’une trop grande manipulation lors de la chirurgie

Conséquences des ruptures

Une rupture d’implant mammaire est une déchirure ou un trou dans l’enveloppe extérieure de la prothèse. Le terme de rupture est utilisé pour tous les types d’implants, mais le terme de déflation est employé uniquement pour les implants remplis de solution saline (sérum physiologique).

Déflation des implants mammaires remplis de solution saline

Lorsqu’une déflation se produit avec un implant rempli de solution saline, celui-ci se dégonfle plus ou moins rapidement, ce qui signifie que la solution saline s’échappe de l’enveloppe. Toutefois, le liquide se résorbe naturellement dans l’organisme et n’entraîne aucune complication hormis une poitrine inesthétique qu’il conviendra de corriger.

Rupture des implants mammaires remplis de gel de silicone

Souvent, une rupture de ce type de prothèse passe inaperçue (rupture silencieuse). En effet, le gel de silicone est plus épais que le sérum physiologique, de sorte que lorsque l’implant présente une brèche, le gel reste dans l’enveloppe ou dans le tissu cicatriciel formé autour de la prothèse (rupture intra-capsulaire). Seul un examen d’imagerie peut déceler l’anomalie. Sa normalité n’exclut pas les fuites de silicone au travers de la membrane ! (perspiration de silicone)

Dans le cas où le gel se diffuse dans l’organisme, la patiente peut rencontrer les symptômes suivants :

  • douleurs ou sensibilité du sein
  • fourmillements, engourdissement, gonflement
  • modification de la taille du sein ou de sa forme
  • apparition de grumeaux « siliconomes » au niveau du sein ou des ganglions de l’aisselle
  • adoucissement ou durcissement du sein…

Dans tous les cas, si vous rencontrez une rupture d’implant mammaire, votre chirurgien esthétique vous recommandera très certainement l’ablation chirurgicale. Si vous le souhaitez, un nouvel implant pourra être inséré dans le même temps. Si vous ne souhaitez plus de prothèses, vous pourrez demander un lifting des seins ou une autre chirurgie corrective pour aider votre poitrine à conserver une apparence esthétique.

Exemple de changement de prothèses mammaires =>