Dr Vincent Hunsinger - 7 rue Bayard Paris 8e

Horaires d’ouverture : Lundi au samedi - 9h à 19h
  Telephone : 0142251631

Otoplastie – correction oreilles décollées

Otoplastie – Chirurgie des oreilles décollées

La fiche est disponible : Téléchargez ici

Avoir des oreilles dites « décollées » peut occasionner une gêne importante dans la vie quotidienne, en particulier chez les plus jeunes. Manque de confiance en soi, moqueries, mise à l’écart, etc. Autant de traumatismes potentiels qui incitent de plus en plus de parents à choisir l’otoplastie pour leur enfant.

Indications de l’otoplastie

L’otoplastie est la seule intervention de chirurgie esthétique pratiquée chez les jeunes enfants. Effectuée généralement en début de scolarisation, vers 7-8 ans, l’intervention a pour objectif de prévenir le manque de confiance en soi en raison d’oreilles décollées. La procédure est simple est efficace et il y a rarement des récidives.

Elle se pratique  en particulier chez les jeunes enfants, mais également plus tard. Elle corrige :

  • les oreilles décollées
  • les oreilles anormalement grandes
  • les oreilles asymétriques quant à la taille ou la forme
  • les oreilles irrégulières (contours)

La chirurgie des oreilles décollées en détails

L’otoplastie est destinée à rétablir l’anatomie normale du pavillon de l’oreille à l’aide de points de suture adossés au cartilage, selon la technique de Mustardé. Dans certains cas, un rattrapage du cartilage est nécessaire et une réduction de l’hypertrophie et du valgus de la conque est réalisée.

La cicatrice fait 3 à 4 cm, cachée derrière l’oreille.

La complication la plus fréquente est celle de la « mémoire » du cartilage. En effet, il est possible que celui-ci tende à reprendre sa forme initiale. Mais une intervention convenablement exécutée et un respect strict des consignes post-opératoires réduisent le risque de récidive à moins de 1%.

L’otoplastie : l’intervention

  • une otoplastie dure environ 1 heure pour les deux oreilles
  • l’anesthésie est locale chez les adultes et les adolescents et pré-ados, générale chez les plus jeunes
  • hospitalisation ambulatoire dans 90% des cas
  • port d’un bandeau jour et nuit pendant 3 semaines puis seulement la nuit durant 3 mois

 

Autres interventions