Dr Vincent Hunsinger - 7 rue Bayard Paris 8e

Horaires d’ouverture : Lundi au samedi - 9h à 19h
  Telephone : 0142251631

Liposuccion homme – Liposculpture à modifier

Liposuccion (lipoaspiration et liposculpture de la silhouette)

Malgré tous les régimes que vous avez entrepris, vous conservez toujours quelques bourrelets disgracieux ? La pratique d’un sport ne suffit pas à faire fondre la graisse en excès ? La lipoaspiration est une solution rapide à votre problème. Chirurgie sûre et maîtrisée, elle représente la première intervention de chirurgie esthétique en France.

Une liposuccion pour quoi faire ?

Plus de 2 millions d’interventions sont pratiquées chaque année en France. Son objectif est de modifier la répartition de la graisse pour adoucir la silhouette. La liposuccion ne remplace toutefois pas un régime et la pratique d’un sport ou d’une activité physique. Elle permet également de lutter contre des prédispositions génétiques (silhouette androgyne ou gynoïde) et fournit une solution rapide pour les problèmes à long terme.

La liposuccion est pratiquée le plus souvent dans les cas suivants :

  • lorsqu’un homme ou une femme présente un complexe permanent lié à sa silhouette
  • pour traiter les régions du corps qui stockent la graisse de manière excessive
  • pour traiter les zones de graisse toujours présentes après un régime bien conduit
  • pour sculpter une silhouette sans forme (droite et sans courbures)

Les zones principalement traitées par liposuccion sont le ventre (abdomen), les flancs, les poignées d’amour, la culotte de cheval, les hanches, les cuisses, les genoux, les jambes, le dos, les bras, le visage, les bajoues et le cou. Il est possible de traiter plusieurs zones en même temps au cours d’une intervention.

Après une liposuccion, la graisse ne revient généralement pas. En effet, la graisse ayant subi une liposuccion revient beaucoup moins que la graisse non aspirée, en raison du processus de fibrose post-opératoire.

Les bénéfices de la liposuccion sont prolongés même s’il faut poursuivre un entretien sportif et un régime équilibré.

La lipocryolyse (Cooltech) est une autre technique pour supprimer les graisses en surplus. La lipocryothérapie permet de traiter de multiples zones à la fois et de supprimer d’importantes quantités de graisses. Le Dr. HUNSINGER, chirurgien esthétique à Paris pratique les deux méthodes et peut les associer dans certains cas. Au terme du bilan initial il proposera la séquence la plus adaptée à son patient.

Comment se pratique une liposuccion ?

  • Intervention pratiquée au bloc opératoire dans un établissement agréé par la Haute Autorité de Santé (HAS) pour la chirurgie esthétique
  • Infiltration préalable d’un mélange de sérum avec adrénaline et antalgiques pour éviter la douleur et les saignements
  • Liposuccion à l’aide de canules de diamètres et de longueur différentes
  • Peut se pratiquer à l’aide d’ultrasons (smartlipo), laser, assistance mécanique
  • Les cicatrices sont cachées et très discrètes (1 à 2 mm)
  • La liposuccion peut être associée à un lipofilling des fesses ou des seins

Le Dr. HUNSINGER est spécialiste du remodelage corporel et pratique les deux types d’intervention :

  • liposuccion chez l’homme concernant une zone de graisse localisée et limitée, pouvant se faire sous anesthésie locale ou générale : perdre les poignées d’amour ou perdre le ventre principalement
  • liposculpture étendue visant à modifier la totalité de la silhouette pour obtenir une forme et des courbures naturelles : muscle liposuccion de l’homme

La quantité de graisse aspirée en une seule fois est très variable. Elle dépend de la quantité et de la localisation des zones à traiter. Pour la lipoaspiration d’une zone sous anesthésie locale, 500 ml à 1 litre peuvent être retirés. Pour une liposculpture de la silhouette sous anesthésie générale ou une megalipo, il est possible de retirer 3 à 7 litres.

La liposuccion chez l’homme : étapes

  • Consultation préopératoire avec le Dr. HUNSINGER pour permettre de définir l’objectif visé par le patient. Examen de toutes les zones graisseuses et identification des possibilités et des limites de la lipoaspiration
  • Durée de 1 à 3 heures en ambulatoire sans 90% des cas
  • Les résultats sont visibles immédiatement
  • Résorption de l’œdème sous 3 mois
  • Reprise des activités quotidiennes immédiate et du travail après quelques jours de repos seulement
  • Port d’une gaine ou d’un panty de contention durant 3 à 6 semaines

 

Autres interventions