Dr Vincent Hunsinger - 7 rue Bayard Paris 8e

Horaires d’ouverture : Lundi au samedi - 9h à 19h
  Telephone : 0142251631

Qu’est-ce qu’une augmentation mammaire composite ?

Avec l’avènement de la greffe de graisse autologue (sa propre graisse) et la fiabilité de la procédure, il est désormais possible de recourir à une augmentation mammaire composite offrant des résultats beaucoup plus naturels en combinant implants mammaires et injection de graisse. Focus.

Les inconvénients de l’augmentation mammaire par prothèses mammaires seules

L’un des inconvénients de l’augmentation mammaire à l’aide de prothèses mammaires est que la taille de l’implant est souvent limitée par la quantité de tissu mou présent dans la poitrine. Pour cette raison, des implants mammaires plus gros que la taille de la poitrine ne sont pas envisageables chez les patientes présentant peu de tissus mous (femmes avec de petits seins), dans la mesure où les prothèses ne peuvent être totalement recouvertes par ces derniers.

Les inconvénients de l’augmentation mammaire par greffe de graisse autologue seule

D’un autre côté, il existe également des limitations à l’augmentation mammaire classique en utilisant de la graisse autologue. En effet, ce type de procédure ne permet pas d’augmenter de manière significative la taille de la poitrine. D’une manière générale, une augmentation égale à deux tailles de bonnet est le maximum envisageable.

Une augmentation mammaire composite : combiner le meilleur des deux mondes

L’idée de combiner les deux techniques surmonte les principales limitations et un plus grand volume peut être ainsi envisagé. La combinaison d’implants mammaires ronds ou anatomiques et de graisse autologue est particulièrement prometteuse pour une augmentation mammaire significative sans sacrifier l’apparence et la sensation naturelles.

Les implants mammaires, souvent visibles sous la peau, peuvent ainsi être camouflés par la graisse autologue, ce qui signifie un aspect plus naturel malgré la présence des prothèses.

La technique est particulièrement adaptée aux femmes plutôt minces, mais qui présentent toutefois suffisamment de tissus adipeux à prélever dans une autre zone, ou aux femmes qui désirent une augmentation mammaire immédiate et claire (par exemple d’une taille A à une taille C ou D), tout en souhaitant conserver une apparence extrêmement naturelle de leur poitrine.

Avec cette technique d’augmentation mammaire composite, l’implant mammaire est inséré comme d’habitude lors d’une procédure d’augmentation mammaire standard, puis l’excès de graisse présent dans les cuisses ou au niveau de l’abdomen est aspiré, traité et réinjecté dans la poitrine autour de la prothèse par technique de lipofilling.

Cette approche combinée permet l’amélioration de la forme et des contours du sein non seulement avec l’implant mais également avec le transfert de graisse autologue sous-cutané dans les zones où cette dernière est nécessaire. Le tissu adipeux agit comme un agent de remplissage naturel et de longue durée. Il permet en outre une correction uniforme et permanente des déformations mammaires et des déficits volumiques.

Comment l’opération est-elle pratiquée ?

L’intervention dure généralement 2h à 2h30 et est pratiquée sous anesthésie générale. Le chirurgien effectue tout d’abord une liposuccion pour obtenir la graisse requise à partir de plusieurs zones sélectionnées. Tandis que la graisse est nettoyée, il insère les implants mammaires. Après avoir obtenu la meilleure qualité de graisse avec le plus grand nombre de cellule souches, le chirurgien injecte cette dernière autour des implants.

L’hospitalisation peut être de un ou deux jours et un arrêt de travail de 14 jours est recommandé. Le port d’un soutien-gorge spécial est nécessaire pendant 4 à 6 semaines.